Septembre-Décembre 2013, 4 mois de remise en question et de traçage de route

P1000961

P1000964

P1000979

P1000995

Et oui, après s’être promené pendant quelques mois à l’autre bout du monde, après avoir goûté à la vie professionnelle, aux villages reculés de France, aux grandes villes d’Australie, à l’eau turquoise de l’Indonésie, à la sauce épicée et à la liqueur de châtaignes… après avoir mélanger les cultures, parlé anglais, espagnol, hinglish, spanglish, argentin (oui c’est pas tout à fait de l’espagnol ^^), ou encore ardéchois, retour aux bases françaises, et retour sur les bancs de l’école.

Image

Après un retour de Bali fort en émotion, avec le baptême de ma petite Livia, les réunions de famille, le camping dans le Jura avec la team, le déménagement, septembre fût sous le signe de l’installation, avec le retour à Montpellier, reprise de la fête, des apéros entre amis, de l’aménagement progressif avant d’attaquer les 6 derniers mois de ma scolarité !

Image

Image Fini les voyages pour quelques temps, c’est décidé, maintenant il faut se lancer, se creuser sa voie dans le monde professionnel qui fait si peur, mais qui en même temps permet de s’épanouir et de se sentir UTILE. Que faire ? Travailler dans une ONG à l’autre bout du monde ? Oui, mais pas tout de suite. J’ai choisi de faire une classe prépa, d’intégrer une école d’ingé, de faire un stage en agro-alimentaire en France… ces décisions, même si elles n’étaient pas réfléchies sur 10 ans, je ne les ai pas prises à la légère, et s’ouvrent à moi maintenant de multiples portes d’entrées dans le monde des industries agro alimentaires, vous savez, celles que l’on pointe du doigt car elles polluent, car elles gaspillent, car elles sont sujets à des scandales sanitaires économiques et écologiques. Mais c’est aussi elles qui sont à la source de tout ce que vous mangez, qui vous font redécouvrir de nouveaux goûts, qui vous surprennent, qui remplissent vos caddies chaque semaine, qui vous écoutent et qui cherchent à mêler plaisir/goût/nutrition dans vos bouches. Le monde de l’agro alimentaire, c’est passionnant, c’est riche d’innovations chaque jour, c’est un travail aussi bien au niveau moléculaire (teneur en Calcium de votre lait végétal par exemple) qu’au niveau sensoriel (panel de variétés de café), qu’au niveau graphique (packaging et publicité), qu’au niveau psychologique (perception du produit par le consommateur, publicité et acte d’achat), et bien sûr, économique.

J’ai choisi l’option Pro-Santé, à Montpellier Supagro, qui va me donner à partir de lundi les bases du développement produit et du marketing, avec une partie tournée aliment santé, avec des bases de nutrition, épidémiologie et sociologie de l’alimentation. Tout cela avec des intervenants des visites d’entreprises des conférences de la chair Unesco… 3 mois qui vont être riches ! et en parallèle, la participation au projet Eco-Trophelia 2014 avec mon équipe, les DuoMarins, un projet riche en apprentissage avec un développement de produit de A à Z.

Et après tout ça, qu’est ce que je fais ? En mars-avril débute mon stage de fin d’étude, pour lequel je me mets d’énormes contraintes, dans l’idéal les missions doivent être variées avec de grandes responsabilités, dans le milieu de l’innovation/rénovation avec de la formulation et des relations fortes avec les fournisseurs et le marketing, pour pouvoir avoir une main sur chaque pilier du projet. Et surtout, que j’acquière des connaissances plus poussées dans un domaine des céréales (biscuits/pâtes/boissons). Ensuite, qu’il me permette une ouverture à l’international, tout en restant à proximité de la famille et des amis. Et oui, va falloir commencer à arrêter de bouger et voir que c’est bien ailleurs, et construire quelque chose ici, et je l’espère pouvoir se projeter quelques années dans la même ville (CDD-CDI ?).

Bref, ces 4 mois, ça a été beaucoup de réflexion, de remises en question, un retour à Montpellier un peu comme un retour en arrière, un rythme scolaire soutenu qu’il a fallu vivre tant bien que mal, clôturé avec des vacances de Noël bien mérités, avec un combo repos/famille/amis entre la bourgogne, la franche comté et Marseille.

Image

ImageImage

2014, un nouveau départ, toujours autant de questions, mais bientôt je serai fixée pour mon stage, et je vous dirai où vous pourrez me trouver dans 3 mois, pour 6 mois ou plus !

Je continuerai à faire vivre ce blog avec quelques anecdotes / photos de weekend / innovations alimentaires !

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Septembre-Décembre 2013, 4 mois de remise en question et de traçage de route

  1. Héhé c’est nous ! 😀
    Allez une remise en question fait toujours du bien, et tu trouveras toujours quelque chose de positif au bout !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s